Tout d’abord, Dominique Andiran se démarque clairement de tout ce que l’on peut trouver en Côtes de Gascogne.
Insatiable novateur dans ses vinifications, il aime expérimenter la voie des vins blancs finement oxydatifs : élevage sous voile, exposition à la lumière, par exemple.
Le vigneron sait également mettre en avant les cépages autochtones, comme le colombard, mauzac rose et petit manseng entre autres, dans son petit vignoble à Montréal-sur-Gers.
En blanc comme en rouge, ses vins séduisent pour leur profondeurs et leurs originalités. Ils sont joyeux et chaleureux tout comme le personnage.
En bref, 7ha cultivé en bio et vinifié sans intrant.